Jean Giono pour une révolution à hauteur d’hommes
EAN13
9782916952994
ISBN
978-2-916952-99-4
Éditeur
Le Passager Clandestin
Date de publication
Collection
LES PRECURSEURS
Nombre de pages
96
Dimensions
17 x 11 x 1 cm
Poids
96 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jean Giono pour une révolution à hauteur d’hommes

Édité par

Le Passager Clandestin

Les Precurseurs

Offres

Édouard Schaelchli : Jean Giono pour une révolution à hauteur d’hommes

On connaît Giono pour son évocation romanesque d’un monde paysan plus ou moins mythique, si ce n’est idyllique. Mais il fut aussi un penseur engagé : contre la guerre et l’industrialisation de la guerre, contre l’embrigadement des masses dans une société de production forcenée et de consommation morbide. À la veille du deuxième conflit mondial, il rêva d’entraîner le monde paysan dans ce qu’il pensait être « la plus importante révolution de tous les temps », qui permettrait à l’homme, en retrouvant, au contact de la terre, le sens de sa vraie mesure, de « vivre dans l’abondance et dans la joie ».

Les essais de Jean Giono (1895-1970) – dont on lira ici de nombreux extraits – ne sont guère connus. Il s’y déploie une vision d’un « monde paysan », rempart contre la démesure industrielle et technicienne, où le travail n’est pas l’envers de la vie ni l’économie l’autre nom de la guerre, et qui ouvre à une humanité possédée par l’argent la possibilité de se réapproprier ses savoir-faire en même temps que la joie de vivre.

Sans chercher à masquer les oppositions entre une pensée marquée par les circonstances historiques et suspectée de passéisme et le mouvement des objecteurs de croissance, Edouard Schaelchli met en lumière les affinités profondes entre la « révolution d’hommes » voulue par Giono et la vision du monde incarnée par les luttes du Larzac naguère, de Notre-Dame-des-Landes aujourd’hui.
S'identifier pour envoyer des commentaires.